Je m’arrête pour ma forme!

 “Je cours pour ma forme” est un programme de mise en forme physique, et c’est excellent!  Mais aussi pour votre forme, ………. vous pouvez vous arrêter!

 

Les journées de la lenteur, une invitation à lever le pied!

Chaque lundi à 10h

Chaque mercredi à 18h:15

Pour le corps et pour l’esprit, méditons ensemble!  

mickey-o-neil-40131-unsplash

à 5140 Sombreffe, Rue Pont au Rieu 2B

L’accès est gratuit.

Si vous arrivez pendant la séance, asseyez-vous tranquillement et respirez!


Parmi les méditations proposées:

Méditations guidées de pleine conscience

Méditations d’ouverture du cœur

Méditations sur l’amour bienveillant

Méditations d’ancrage à la Terre et au Ciel

Être pleinement avec soi

Méditation de la Compassion

Méditation de l’enfant intérieur

La joie de méditer est une nourriture

………..

L’équilibre, la paix, l’harmonie, le bonheur se trouvent dans l’esprit. Inutile de chercher à l’extérieur. Nous allons honorer la partie la plus sage de nous même, celle qui est complète et éternelle, qui ne manque pas de rien. Nous découvrons l’océan…, nu n’avons plus besoin de nous identifier aux vagues.

Nous créons l’espace, l’ambiance, l’environnement propice à la guérison à tous les niveaux.


J’apprécie particulièrement l’approche chaleureuse de Fabrice Midal:

“Méditer c’est apprendre à écouter.

Méditer c’est développer une attention délibérée au moment présent, moment après moment, de telle manière que cela nous aide à voir le contraste entre être présent et ne pas être présent. C’est ce qu’on appelle  en anglais Mindfulness. Pleine conscience, attention ouverte, pleine présence. Tous ces termes sont équivalents pour essayer de nommer ces qualités qu’on cultive quand on pratique la méditation : présence, ouverture, bienveillance, curiosité.

Quand on est pris dans nos pensées, nos émotions, ou quand nous sommes complètement concentrés dans une tâche, on vit comme dans une forme de pilotage automatique ou un tunnel, on agit sans être vraiment présent à ce qu’on fait, à ce qu’on ressent, à ce qui se vit en nous et autour de nous. Dans la pratique de la méditation, en revenant au présent, on voit mieux ce phénomène où il n’y a pas d’appréciation réelle, de présence : la plupart de temps on est partout entre le passé et le futur, perdus dans nos pensées.

Méditer c’est porter une attention ouverte et bienveillante, moment après moment. Par la pratique de la méditation nous découvrons le sens le plus plein de la présence humaine, d’être pleinement présent humainement, et on voit aussi tout ce qui nous empêche d’être présent : l’esprit assez sauvage, assez confus, assez perdu, les émotions qui prennent le dessus, la tendance à rejeter tout ce qui n’est pas agréable. Tout ça peut être dissous, modulé, transformé par la pratique de la méditation. C’est un vrai travail de profondeur, d’intelligence, et très réel ; c’est pour ça que la méditation peut aider chacun d’entre nous.

La pratique de la méditation c’est vraiment concret, simple mais pas facile. On réalise qu’on s’arrêtant, s’asseoir, là un on est, est extrêmement profond. Extrêmement aidant. C’est très difficile de s’asseoir dans sa vie, là où on est, de s’aligner avec sa propre existence.

La perspective de la méditation est Pleine Présence, Confiance, Bienveillance. La Pleine Présence donne un sens profond de Confiance, de sécurité, qui nous permet de nous déployer dans nos vies. La Bienveillance nous aide a ouvrir notre cœur, travailler avec nos blocages, nos blessures. Parce que la seule manière de travailler avec nos difficultés c’est dans la bienveillance, l’accueil, l’amour. Découvrir comment notre cœur a une puissance de guérison.”

 

Méditons ensemble c’est un acte d’amour de soi et des autres.

“La raison ultime de la méditation est de se transformer soi-même pour mieux transformer le monde, ou de devenir un être humain meilleur pour mieux servir aux autres. ..C’est bien l’amour bienveillant qui permet de donner à la vie son sens le plus noble “(Mathieu Ricard)

 


100 expériences de pleine conscience