L’Observateur et l’Observé

Image

Commencez à voir avec les yeux du cœur. 

Observez cette tristesse qui est là depuis long temps. Même si vous l’oubliez parfois, elle est bien là, au fond et autour de vous même. Elle s’est bien installée il y a long temps, avec le premier sentiment de ne pas être vu, d’être rejeté, abandonné, humilié, trahi….(même avant! j’ai appris il y a pas long temps qu’on vient au monde avec 80% de blessures de l’âme..)

Observez cette colère.  Elle est là maintenant, elle a été hier aussi, elle remonte à la surface à chaque fois que….Observez les déclencheurs, observez les pensées qui maintient la colère en vous.  Et la colère intériorisé? La colère contre soi, …pourquoi elle est là? Parce que je pense que “je ne corresponds pas” …à quoi? 

Observez les inquiétudes. Observez vos hésitations, vos doutes. C’est lié à l’avenir? à votre santé, pour vos enfants, vos finances? Il s’agit déjà  d’un état d’anxiété généralisée?

Observez les peurs. On suivant le fil de la peur, observez où il va.  “Tous les chemins mènent à Rome”…soit la peur de vivre, la peur de mourir, la peur d’aimer, et surtout…la peur de ne pas être aimé.

Observez la haine, la violence extériorisée ou contre soi,  les comportements destructeurs (mode de vie, pensées, dialogue intérieur) , toute cette agitation qui renforce la séparation.  

La séparation de qui, de quoi? La séparation de Qui perçoit tout cela.

Qui observe la douleur, les pensées, les émotions? Comment se sent celui qui perçois tous ces mouvements: les sensations, les pensées, les émotions? Il y a quelque chose qui le dérange, qui le bouleverse, il est triste, agité? Non.

Celui qui perçoit est calme, complet, bien, stable.

Goûtez ces qualités de l’observateur et remplissez toutes vos cellules de ces qualités. Dans cet instant la séparation n’existe plus. Vous faites un avec votre souffle, vous êtes présent dans votre corps, vous n’êtes plus identifié à la douleur, aux pensées et aux émotions. Vous êtes cette partie de vous qui accueille, qui vous donne la force de changer de registre et de faire le saut de conscience, pour des changements bénéfiques et durables.

 

calme solide bien

Celui qui perçoit accueille ce qui est, il est calme, complet, bien, stable.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *