Ho’oponopono

Ho’oponopono pour la guérison

Divinité (ou “Univers” si on préfère),  circule à travers moi et apprends moi à me pardonner d’avoir créé cette réalité douloureuse. Apprends-moi à ressentir de la gratitude pour le don de la vie, pour le cadeau de mon existence. 

Divinité, je dépose en toi toutes les mémoires et vibrations douloureuses, qui sont arrivées jusqu’à moi, pour que tu les transmutes en lumière, et ceci pour  chaque être de ta création depuis le début de l’Humanité. Et qu’il en soit ainsi. 

Pour nettoyer mon subconscient de toute la charge émotionnelle emmagasinée en lui, je prononce ces paroles guérisseuses :  je suis désolé, je te demande pardon, merci, je t’aime (en mettant son attention sur la mémoire douloureuse, sur les mémoires de souffrances qu’on a pu créé). Je me déclare être en paix avec toutes les personnes de la terre, avec lesquelles j’ai des dettes en suspens, je suis désolé…

Je libère tous ceux desquels j’ai cru recevoir des mauvais traitements parce que, simplement, ça a été fait dans l’ignorance, et ils me rendent ce que j’ai pu leur faire avant, ou dans un autre temps,  je suis désolé…

Même s’il m’est difficile de pardonner à quelqu’un, je suis celui ou celle qui demande pardon à ce quelqu’un maintenant (qui peut être soi-même), pour cet instant, en son temps, je suis désolé…

Pour cet espace que j’habite quotidiennement et dans lequel je ne me sens pas à l’aise, je suis désolé…

Pour cette relation si difficile dont je ne conserve que de mauvais souvenirs, je suis désolé…

Pour ce qui me déplaît de ma vie présente, de ma vie passé, de mon travail ou de mon entourage, divinité, nettoie en moi ce qui contribue à mes manques, je suis désolé…

Si mon corps physique expérimente anxiété, préoccupation, culpabilité, peur, tristesse, nostalgie, douleur, je dis ou pense : mes souvenirs je les aime, je fais la paix avec eux, je suis heureux de l’opportunité de pouvoir vous libérer et me libérer : je suis désolé…

En cet instant j’affirme que je t’aime, je pense à ma santé psychique et à celle de tous mes proches : je t’aime. 

Ma contribution pour la guérison de la terre : Terre mère bien aimée, qui est qui je suis, apprends moi à me pardonner pour avoir créé la réalité que toi et moi vivons, apprends moi à t’aimer et à ressentir de la gratitude pour le don de la vie que tu portes à ta surface, pour le cadeau de mon existence, qui est aussi la tienne. 

Divinité, nettoie en moi toutes les mémoires et vibrations douloureuses qui sont parvenues jusqu’à moi pour que tu les transmutes en lumière chez tous les êtres de ta création qui habitent la terre depuis les origines de l’Humanité et qu’il en soit ainsi. 

Si on lit se texte avec une autre personne

Je t’informe que cette page est un vecteur de ta santé psychique, qui est aussi la mienne et je sais donc que dans la mesure où tu continues à guérir, je le ferai moi aussi. C’est pourquoi je te dis maintenant que je suis désolé pour les mémoires de douleur que je partage avec toi, je te demande pardon pour unir mon chemin avec le tien pour guérir, je te remercie car tu es ici pour moi et je t’aime pour qui tu es.  

Prière de la tradition hawaienne

« Créateur divin, père, mère, fils tous en un…

Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres

ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres avec

des pensées, mots, faits et actions

depuis le début de notre création jusqu’à aujourd’hui,

nous demandons ton pardon…

Fais que soit nettoyé, purifié, libéré, toutes les

mémoires, blocages, énergies et vibrations douloureuses

et transmute ces énergies indésirables en lumière pure…

Et qu’il soit ainsi fait ».